Avec les pieds sur les lieux

Avec les pieds sur les lieux

Un réseau dense de sentiers bien balisés s’étend sur le territoire de Montereale Valcellina, y compris les hameaux et les nombreux lieux d’intérêt culturel, historique et naturel. Il y a 26 itinéraires proposés dans le guide “Coi piedi sui luoghi“, une publication réalisée par l’administration municipale, en collaboration avec la vive communauté locale, qui participe activement à l’entretien du territoire.
La meilleure façon de découvrir Montereale est de le faire à pied, lentement, en choisissant l’itinéraire le plus adapté en termes de durée, de temps, de difficulté et de type d’environnement. Les sentiers permettent de visiter la colline du château, dans un fascinant voyage entre nature et archéologie, ou de découvrir les artefacts annexés à la centrale hydroélectrique de Malnisio, ou encore les magredi et le sentier Pellegrin à San Leonardo. De l’observatoire astronomique, parfait pour observer les étoiles et géré par l’association d’astronomie de Pordenone, vous pouvez rejoindre la Casera Rupeit, un excellent exemple de restauration : en effet, les caractéristiques architecturales originales ont été respectées. Les “casere”, ou “malghe”, sont nés comme abris où les “malgari” (bergers) travaillaient le lait du bétail dans les alpages. Aujourd’hui, ce sont des lieux de repos et de rafraîchissement.
Le territoire présente de nombreuses particularités naturalistes, car il est situé dans un point de rencontre entre le nord, d’où descendent les espèces alpines, l’est, avec la flore illyrienne, qui dans certains cas s’arrête à Ravedis, l’ouest, d’où proviennent les variétés typiques des lacs occidentaux, et le sud avec sa flore méditerranéenne.
Récemment, le Circolo Legambiente Prealpi Carniche, qui s’occupe de l’entretien des sentiers, a créé une carte détaillée, avec les sentiers et les routes de Montereale, très utile pour les randonneurs.

Scopri le altre meraviglie

L'église de San Rocco
Montereale Valcellina

L’église de San Rocco

En dehors du centre habité, sur la route qui porte vers l’étroit de Ravedis, il y a l’église de San Rocco, entourée par le cimetière. C’est un espace dédié au culte religieux depuis des siècles : non loin de là, en effet, on a retrouvé un petit autel votif du Ier siècle avant J.-C., dédié à la divinité du fleuve Temavus.

Maggiori informazioni