La colline et les vestiges du château

La colline et les vestiges du château

Au même endroit où se trouvaient d’anciens établissements, d’où il est possible de dominer la plaine, on a construit un castrum entouré d’un mur, à fonction défensive, considéré comme imprenable. En effet, il existe des preuves de quatre sièges ratés entre le XIIIe et le XVe siècle. Un document de 1296 mentionne les noyaux habités qui étaient présents au pied de la Colline : Calaresio, qui correspond à l’actuel Montereale, Grizzo et Malnisio.

Les ruines du château sont accessibles par une courte promenade le long d’un sentier dans le bois : de là, la vue embrasse la plaine traversée par la Cellina et les montagnes environnantes. Il est facile de comprendre pourquoi le lieu répondait parfaitement à la nécessité de contrôler le territoire.

Scopri le altre meraviglie

Le roiello de Pellegrin
Montereale Valcellina

Le roiello de Pellegrin

L’eau courante a été apportée à San Leonardo Valcellina en 1837 grâce à l’intuition d’un agriculteur local, Giovanni Antonio Dell’Angelo, dit Pellegrin. Auparavant, il y avait la « lagune », un bassin stagnant et insalubre, alimenté par les pluies, au centre de la place.

Maggiori informazioni