La maison Andrean, les villages et les fontaines

La maison Andrean, les villages et les fontaines

Andreis se bat pour le soin, l’équilibre et la préservation des maisons caractérisées par les dalz, balcons en bois, situés sur le côté sud, où l’on séchait autrefois les épis et les haricots. Les bâtiments sont construits avec des pierres et du bois trouvés localement et se développent en hauteur. Jusqu’au début du vingtième siècle, les toits étaient en paille, construits avec une technique qui les rendait étanches, et n’ayant pas de cheminées, les murs étaient noircis par la fumée. Typiquement, au rez-de-chaussée, il y avait deux pièces, l’une utilisée comme cuisine avec la cheminée classique, le fogolâr, et l’autre comme cave et garde-manger, donnant sur une arcade. Les chambres des étages supérieurs étaient accessibles de l’extérieur par un escalier en bois.

Outre le centre principal d’Andreis, les hameaux d’Alcheda, Bosplans, Prapiero et Sott’Anzas sont intéressants. Il y a plusieurs fontaines d’eau douce de la plus haute qualité. Le plus ancien, rénové en 1997, est creusé dans une seule roche et se trouve à Bosplans, le long de l’ancienne route qui, de Maniago Libero et Montereale, menait à la Valcellina par le col de Croce, entre les monts Jouf et Fara, pour désaltérer les voyageurs et leurs animaux.

Sur les routes, comme dans un livre ouvert, on peut lire des vers du brillant poète Federico Tavan, né à Andreis en 1949 et décédé en 2013. Pendant les fêtes de Noël, il est possible d’admirer les décorations originales des arbres réalisées dans de nombreuses maisons.

Scopri le altre meraviglie

Musée archéologique du Palazzo Toffol
Montereale Valcellina

Musée archéologique du Palazzo Toffol

La zone dans laquelle se trouve Montereale Valcellina est habitée depuis au moins trois mille ans : les plus anciens témoignages d’établissements humains remontent au XIVe siècle avant J.-C., ce qu’on appelle l’âge du bronze. Certaines épées qui ont ressurgi des graviers de la Cellina remontent à cette période, peut-être à caractère votif, liées au culte du torrent ou d’une divinité liée à l’eau.

Maggiori informazioni
L'église de San Rocco
Montereale Valcellina

L’église de San Rocco

En dehors du centre habité, sur la route qui porte vers l’étroit de Ravedis, il y a l’église de San Rocco, entourée par le cimetière. C’est un espace dédié au culte religieux depuis des siècles : non loin de là, en effet, on a retrouvé un petit autel votif du Ier siècle avant J.-C., dédié à la divinité du fleuve Temavus.

Maggiori informazioni