L’ancienne route de la Valcellina

L'ancienne route de la Valcellina

Jusqu’en 1906, la Valcellina, avec les communes d’Andreis, Barcis, Claut, Cimolais et Erto, qui comptait au XIXe siècle un total de dix mille habitants, restait isolée en raison de l’absence de routes. On ne pouvait y accéder que par le chemin du Crous. Avec la construction de l’usine d’exploitation hydroélectrique de la Cellina, une route de service a également été construite pour atteindre ce qui est maintenant appelé le vieux barrage. La poursuite de la route du barrage au hameau de Molassa, jusqu’à la route charretière menant à Barcis, a été réalisée à l’initiative d’Aristide Zenari, la Société Cellina n’ayant pas l’intention d’en supporter les coûts.

En novembre 1906, l’ingénieur Zenari effectue le premier voyage en calèche de Montereale à Barcis. Dans les années suivantes, en vue de la Grande Guerre, le Génie militaire a réalisé les liaisons avec les villages restants de la Valcellina et avec la vallée du Piave.

Aujourd’hui, l’ancienne route ne peut être visitée que sur environ un kilomètre dans son dernier tronçon, à Barcis, surplombant la spectaculaire Forme de la Cellina, une réserve gérée par le Parc des Dolomites frioulanes.

Scopri le altre meraviglie

Le roiello de Pellegrin
Montereale Valcellina

Le roiello de Pellegrin

L’eau courante a été apportée à San Leonardo Valcellina en 1837 grâce à l’intuition d’un agriculteur local, Giovanni Antonio Dell’Angelo, dit Pellegrin. Auparavant, il y avait la “lagune”, un bassin stagnant et insalubre, alimenté par les pluies, au centre de la place.

Maggiori informazioni