Le roiello de Pellegrin

Le roiello de Pellegrin

L’eau courante a été apportée à San Leonardo Valcellina en 1837 grâce à l’intuition d’un agriculteur local, Giovanni Antonio Dell’Angelo, dit Pellegrin. Auparavant, il y avait la « lagune », un bassin stagnant et insalubre, alimenté par les pluies, au centre de la place.

Pellegrin, en étudiant la pente de la Cellina, trouva un moyen ingénieux de creuser un « roiello » capable de surmonter l’obstacle de l’escarpement du torrent, haut de vingt mètres. Il a fait cela tout seul, en creusant pendant vingt-sept mois, jusqu’à ce qu’il réussisse cette incroyable entreprise. Le « roiello » a fonctionné jusqu’au début du vingtième siècle, lorsque par San Leonardo passait la décharge des centrales hydroélectriques d’abord de Malnisio, puis de Giais. Le canal atteindra également la centrale électrique de Partidor, située à San Leonardo.

Le travail ingénieux de Pellegrin est rappelé par une pierre commémorative le long de la Cellina.

Scopri le altre meraviglie

Tour Dominu
Montereale Valcellina

Le parc municipal et la tour Dominu

À l’arrière de l’hôtel de ville se trouve le Parco del Dominu, où ont été découverts les restes d’une nécropole préromaine par incinération, avec une vingtaine de sépultures disposées en trois rangées parallèles.

Maggiori informazioni
Musée archéologique du Palazzo Toffol
Montereale Valcellina

Musée archéologique du Palazzo Toffol

La zone dans laquelle se trouve Montereale Valcellina est habitée depuis au moins trois mille ans : les plus anciens témoignages d’établissements humains remontent au XIVe siècle avant J.-C., ce qu’on appelle l’âge du bronze. Certaines épées qui ont ressurgi des graviers de la Cellina remontent à cette période, peut-être à caractère votif, liées au culte du torrent ou d’une divinité liée à l’eau.

Maggiori informazioni