Pieve d’Asio

Pieve d'Asio : cœur et origine de la communauté

Les premiers documents écrits faisant référence à Clauzetto remontent au XIIe siècle, avec la fondation de la Pieve d’Asio, mais les origines du village sont certainement plus anciennes. Entre le XIVe et le XVIIIe siècle, ce territoire était soumis au contrôle de la famille Savorgnan, qui possédait le château voisin de Pinzano.

La Pieve di San Martino d’Asio, construite au début du XVIe siècle et aujourd’hui immergée dans les bois, a eu une grande importance tant pour Clauzetto que pour Vito d’Asio. Il est situé le long de l’ancienne route qui relie toujours les deux villes et que nous recommandons de parcourir à pied.
À l’arrière du bâtiment, grâce aux fouilles effectuées par l’université d’Udine dans les années 1990, des traces de structures antérieures de la période médiévale ont été retrouvées.

L’église contient un joyau de la Renaissance : un autel en pierre sculpté par l’artiste tessinois Giovanni Antonio Carona, dit Pilacorte, entre 1525 et 1528. Et, sur les murs, la restauration effectuée après le tremblement de terre de 1976 a permis de redécouvrir les fresques auparavant cachées par le plâtre. L’Associazione Musicale Antiqua, qui a son siège à Clauzetto au Palazzo Gerometta (Pradis di Sopra), a récemment choisi l’église, idéale d’un point de vue acoustique, comme studio d’enregistrement.

Au fil du temps, l’église paroissiale de San Martino a été rejointe par le sanctuaire de San Giacomo, qui est ensuite devenu le siège de la paroisse de Clauzetto.

Scopri le altre meraviglie

Monuments aux morts
Montereale Valcellina

Monuments aux morts

À Malnisio, le monument aux morts avec la statue solennelle représentant l’Italie a été inauguré le 4 novembre 1925 sur la place devant l’église, mais il n’a été achevé qu’en 1933. Pour faire place à ces travaux, la fontaine du village a été déplacée.

Maggiori informazioni
Musée archéologique du Palazzo Toffol
Montereale Valcellina

Musée archéologique du Palazzo Toffol

La zone dans laquelle se trouve Montereale Valcellina est habitée depuis au moins trois mille ans : les plus anciens témoignages d’établissements humains remontent au XIVe siècle avant J.-C., ce qu’on appelle l’âge du bronze. Certaines épées qui ont ressurgi des graviers de la Cellina remontent à cette période, peut-être à caractère votif, liées au culte du torrent ou d’une divinité liée à l’eau.

Maggiori informazioni